Briqu'actu

LEGO Diffamation MASTER : Une condamnation dans le pire timing

8 janvier 2022

Ceux qui suivent l’actualité le savent, en fin d’année dernière le 6 décembre a eu lieu l’audience de Sébastien Mauvais alias Sébastien Sistebane alias le rédacteur de Briques Mag pour des faits de diffamation. On est Bien.
Avant toute chose, je vais me fendre d’un petit disclaimer des familles. Pour avoir reçu quelques vives critiques lors de mon partage de ces faits l’année dernière “pourquoi tu partages ca?”, “Wesh tu fais les caniveaux à fouiller la crotte?”. Du haut niveau.

A croire que la grande famille du LEGO préfère se voiler la face que de parler des sujets qui fâchent. D’ailleurs vous noterez que je serais certainement un des rares à parler ouvertement de cette problématique… Bref.

Dans le cas présent comme les journalistes qui font leur travail, je vous partage une information dont je ne suis pas la source et dont je ne suis pas comptable. Pas la peine de me reprocher de ternir un peu plus l’image de notre brique Danoise préférée quand l’intéressé s’en est déjà bien chargé :

Un timing des plus mauvais

Les faits reprochés datent de début 2021 au mois de février et la justice n’a que faire de timings éventuels d’une émission de TV en rendant son jugement le 3 janvier. C’est donc en pleine diffusion de la saison 2 de LEGO Masters que la presse s’est évidemment engouffrée dans cette aubaine à savoir tagger l’ancien vainqueur de la saison 1 et d’y associer LEGO, LEGO MASTERS et diffamation.

Le gros problème c’est qu’actuellement, si vous faites une recherche Google “LEGO Masters”, et bien vous allez rapidement si ce n’est pas immédiatement tomber sur les articles relatifs à cette problématique.

Pour reprendre un terme consacré lors de mes streams, à quelques jours de la finale seulement : “Quelle Gabegie”.

Recherche Google “LEGO Masters” du 08/01/2022 12h40

Des faits reprochés à l’opposée des valeurs de LEGO

Mettons les choses au clair, ici fort heureusement on ne parle pas de faits gravissimes mettant la vie de personne en danger (ouf). Il faut savoir raison garder. Néanmoins, on ne parle pas non plus d’un simple excès de vitesse ou d’un feu rouge cramé (ce qui ceci-dit peut également avoir de graves conséquences, alors déconnez pas bordel!). En effet, l’intéressé ne ferait pas actuellement “les gros titres” pour un simple fait divers.

Ainsi, en ce jour du 3 janvier 2022, l’intéressé a été condamné par le tribunal de Fontainebleau (Seine-et-Marne) pour diffamation. Alors certains vont se demander “bah il a fait quoi”. C’est simple, en substance, sous couvert d’anonymat sur une page Facebook des allégations mensongères ou tout du moins jugées comme telles par la justice ont été proférées dans le but de nuire à l’image d’une tierce personne.
Si dessous une ressouce qui pourra vous permettre de creuser le sujet :

La diffamation est une allégation ou l’imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur et à la considération d’une personne. La diffamation peut être raciste, sexiste, homophobe. Elle relève d’une procédure spécifique permettant de protéger la liberté d’expression.

https://www.service-public.fr

En bref, la justice reconnait l’intéressé comme capable de nuire volontairement à quelqu’un par des moyens peu scrupuleux avec en l’occurrence du mensonge sous couvert d’anonymat. Avouez que c’est peu glorieux. A nouveau, je ne porte pas de jugement, je relate les faits, la justice a tranché.

Au delà des peines symboliques adressée par la justice, c’est bien le problème de l’association qui est faite entre Sébastien Mauvais, gagnant S1 LEGO Masters, l’émission, la marque et les faits de diffamation.
Tout est associé. Tous les articles le font sans exception. Je le déplore en premier lieu.

En bref, l’image transmise est très médiocre car ici on renvoi a des valeurs qui ne sauraient plus être en opposition avec celles défendues par la marque qu’on aime tant.

Soyons clair à nouveau, je ne rentre même pas dans le fond du problème qui semble basé sur des oppositions politiques. Franchement, ca m’intéresse pas. Tout ce qu’on retiendra c’est l’association malheureuse de ces faits avec la marque et l’émission. Les perdants c’est nous collectivement en terme d’image.

Ma position dans tout ça

Vous me connaissez, en règle générale je ne beurre pas trop les coquillettes et je ne tourne jamais trop autour du vrac de brique.

On va pas se mentir, dès le départ j’ai été très critique vis à vis du magazine Briques Mag et ensuite de son rédacteur en chef qui avait alors après le premier numéro choisi de me bloquer #BanForLife de tous ses réseaux après ma 1ère vidéo sur le sujet. Bon j’avoue a l’époque je n’y étais pas allé avec le dos de la cuillère, j’en conviens. Mais bon ça ne change rien au fait que les premiers numéros (et je ne parle que des premiers, pas de la suite) étaient de piètre qualité.

Désormais on ne joue plus le même game. L’intéressé tout comme moi, William ou d’autres confrères est RLFM (Recognized LEGO Fan média). La reconnaissance ultime par LEGO Danemark pour tout influenceur / créateur de contenu fan de la brique. Ainsi nous sommes logé à la même enseigne. Je vous avoue trouver ça très gênant de désormais avoir la même étiquette que quelqu’un qui a été condamné par la justice.

Ainsi, très simplement par la présente, je souhaite me dissocier ouvertement de ce personnage. Je ne vais pas jouer l’hypocrisie collective à dire “c’est pas grave”. Si c’est grave.
Les faits reprochés vont à l’encontre des valeurs LEGO, plus encore à l’encontre de mes valeurs à titre personnel et ainsi je vous en fait part ouvertement.

Chacun est libre et sera libre de réagir librement à ce billet, cette situation. Comme vous, je suis simple spectateur mais au moins j’énonce mes valeurs. Et si la grande famille du LEGO me reproche de ne pas soutenir inconditionnellement le porte étendard de la presse papier Française, qu’à cela ne tienne, c’est avec grand plaisir que je reprendrais mon personnage de Palpatine ou de Dark Vador. Que ce soit avec un sabre laser vert ou rouge, je suis droit dans mes bottes.

A bon entendeur.

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Beutch 8 janvier 2022 at 15 h 58 min

    Très bon article 👍

    • Reply Brickmitri 8 janvier 2022 at 16 h 27 min

      Bon je ne sais pas, mais je donne mon avis et merci Beutch 🙂

  • Reply Theevildeus 8 janvier 2022 at 16 h 38 min

    Dimitri comme tu le dis justice a été rendue. Je partage tes valeurs, l’honnêteté c’est essentiel dans notre société, se cacher derrière un pseudo anonymat sur les réseaux sociaux pour y déverser de la m….e ça me dégoûte.
    J’espère cependant que M Mauvais ne sera cependant pas victime de harcèlement ou autre car c’est souvent le revers de la médaille et ceux qui s’aviserait de le faire ne vaudrait pas mieux que lui et ce qu’il a fait.

    • Reply Brickmitri 8 janvier 2022 at 22 h 42 min

      je partage ta réponse nuancée! Je ne souhaite de mal à personne. Cependant j’ai des valeurs, et celles de l’intéressée ne sont pas les miennes.

  • Reply oleostwitch 8 janvier 2022 at 19 h 29 min

    Vu que le personnage ne m’intéresse pas, vu que cette affaire va aussi couler dans le silence et l’oubli. Seul LEGO nous dira s’il est conforme ou pas à l’image de la marque.

    Je trouve juste que l’article est trop long et que ça donne juste de la visibilité indirecte alors qu’à mon avis il ne le mérite pas.

    • Reply Brickmitri 8 janvier 2022 at 22 h 43 min

      haha pas de soucis, j’avais envie d’écrire un peu. Apres coté visibilié, tu sais quelques centaines de personnes ici versus des centaines de milliers ou plus sur le reste… la question est vite répondue.

  • Reply Lunasombral 8 janvier 2022 at 21 h 01 min

    Bien dommage d’associer la personne à legomaster, les faits n’ont absolument auquel lien de près ou de loin avec la marque alors pourquoi le mentionner à tout bout de champs…

    • Reply Brickmitri 8 janvier 2022 at 22 h 45 min

      et bien très simplement que sa notoriété publique vient du LEGO et qu’en ce moment on est en plein LEGO Masters, pas folle la presse! Pour eux le combo et parfait! Et à l’intéressé de réfléchir quand on a un tant soit peu de notoriété dans notre cas ici dans le milieu de jouet avant d’aller diffamer son prochain…

  • Reply Jofrost25 10 janvier 2022 at 14 h 27 min

    Je retiens une chose “La liberté d’expresion” . Tout le monde a son avis. Je vois cette article très positive. Je suis d’accord dans tes propos qui sont juste.

  • Reply Poune2388 10 janvier 2022 at 21 h 42 min

    J’ai l’impression qu’il y a eu plus d’articles pour sa condamnation que pour sa victoire à Lego Master…
    Comme déjà en live, ce n’est pas cela qui va avoir un impact sur les ventes de Lego en France.
    Il a été condamné, il va payer son amende et son comportement pourra être oublié.
    Pour moi, la question va se poser au niveau des annonceurs de son magazine ou des futures participants. En effet quid de ce comportement sur sa ligne éditoriale ?
    Est-ce que la communauté va fermer les yeux et faire comme si ? ou se désolidariser de lui ?
    Est-ce que les asso ou organisateurs d’expo sont toujours à s’associer à lui et l’accueillir ?
    Comment va réagir le public “lambda” à sa présence ?

  • Leave a Reply